L'être humain a toujours eu une tendance naturelle à classer les objets qui l'environnent. C'est également le cas pour les êtres vivants, qui peuvent être classés de plein de manières différentes.

La classification des êtres vivants actuels est appelée classification phylogénétique c'est un système de classification des êtres vivants qui a pour objectif de rendre compte des relations de parenté entre les groupes d'êtres vivants, les taxons, de savoir en fait qui est plus proche de qui. Les résultats sont parfois surprenant, des espèces qui sont proches peuvent en fait être très différentes.

A la différence des animaux, les végétaux n'ont pas besoin de matière organique organique pour assurer leur nutrition. L'utilisation de matière minérale et d'énergie lumineuse leur suffit. La plupart des végétaux possèdent des organes de stockage dédiés pour stocker la matière organique qu'ils produisent en prévision de la mauvaise saison. 

Du fait de sa position dans le système solaire et de la présence d'une atmosphère qui l'entoure, la surface de la Terre est soumise à des phénomènes météorologiques et à différents climats. Ceux-ci se modifient avec le temps et engendrent parfois des risques pour les populations.

L'eau liquide en surface est une particularité de la Terre parmi les autres planètes du système solaire. C'est la ressources la plus précieuse pour les êtres vivants dont nous faisons partie. Pourtant, l'exploitation de l'eau par l'Homme ou des ressources qui y sont associées n'est pas forcément raisonnable.